Loading...

Serge Tisseron

Serge Tisseron est psychiatre, docteur en psychologie habilité à diriger des recherches, membre de l’Académie des technologies, chercheur associé à l’Université Paris VII Denis Diderot. Il a réalisé la première thèse sous la forme d’une bande dessinée (1975), puis découvert le secret de la famille de Hergé uniquement à partir de la lecture des albums de Tintin (1983).

Il a imaginé en 2007 les repères « 3-6-9-12, pour apprivoiser les écrans », pour lesquelles il a reçu en 2013 un AWARD à Washington du Family Online Institute, puis l’activité théâtrale appelée « Jeu des Trois Figures » pour développer l’empathie de la maternelle au collège. Il a créé en 2012, en lien avec le MEDDE, le site memoiresdescatastrophes.org, « la mémoire de chacun au service de la résilience de tous » et en 2013 l’Institut pour l’Etude de la Relation Homme Robot.

Ses recherches portent sur trois domaines : les secrets liés aux traumatismes et leurs répercussions sur plusieurs générations ; les relations que nous établissons avec les diverses formes d’images ; et enfin la façon dont les nouvelles technologies bouleversent notre rapport aux autres, à nous même, au temps, à l’espace et à la connaissance.

bee²  – « point de vue »

Bibliographie – Sélection 

« Le jour où mon robot m’aimera, vers l’empathie artificielle », Albin Michel, 2015

« Rêver, fantasmer, virtualiser, du virtuel psychique au virtuel numérique », Dunod, 2012

« Faut-il interdire les écrans aux enfants ? » (en collaboration avec Bernard Stiegler), Ed. Mordicus, 2009

« Virtuel, mon amour. Penser, aimer, souffrir, à l’ère des nouvelles technologies », Albin Michel, 2008

« L’intimité surexposée, Hachette, 2002